Sélectionner une page

Qu’est-ce que le fry scream ?

Attention on aborde un sujet chaud : Le fry scream ! !

 

Le fry scream c’est quoi ?

C’est une des 2 principales techniques utilisées pour le scream dans le métal ou le rock. Il est utilisé entre autres par Chester Benington de Linkin Park ou Jess Kidman de Meshugah.

 

Pourquoi choisir cette technique ?

Parce qu’il produit un son vraiment très saturé, bestial presque inhumain, mais aussi parce que c’est une technique très safe et peu dangereuse pour l’appareil vocal.

Ce que je lui reproche, pour ma pratique personnelle, c’est qu’il n’est jamais très puissant. Losqu’on joue avec 4 gars, guitaristes, batteurs et bassiste qui jouent tous à bloc, le fry scream est plus difficile à mixer dans la balance générale.

Par ailleurs, le réflexe lorsqu’on ne s’entend pas est de pousser pour faire plus fort, ce qui est contre-productif pour le fry scream.

 

Est-ce qu’il faut faire du scream avec la technique du fry scream ou des bandes ventriculaires ?

Alors il faut savoir que les 2 techniques peuvent être produites de façon saine, mais peuvent faire des dommages si elles sont mal faites.

Dans mon expérience personnelle et celle des personnes que j’accompagne, il est plus facile de se blesser avec la technique des bandes ventriculaire, que le fry, car c’est une technique qui est plus lourde pour l’appareil vocal et donc nécessite une bonne technique de soutien et un bon équilibre de pression. Le fry scream est plus léger pour l’appareil vocal.

Le choix de l’une ou l’autre des techniques doit être un choix soit esthétique, soit pour les caractéristiques propres à chacune des techniques ou encore un choix de facilité selon votre voix et vos capacités naturelles. Certaines personnes auront plus de facilité avec l’une ou l’autre des techniques, c’est propre à chacun.e.

 

Qu’est-ce qui change par rapport au vocal fry ?

Pour moi, le fry scream est comme une extension du vocal fry. Le son a la même base que le vocal fry mais est plus saturé, on n’entend plus la note, ça devient vraiment un bruit. On peut toujours faire des variations dans la hauteur et la base du son reste le falsetto mais on ne peut plus entendre la fréquence de la note.

Le vocal fry aide à comprendre le son et travailler sa place de résonnance. Le fry scream par rapport au vocal fry est plus compressé, le resserrement laryngé est plus important.

 

Comment faire si je n’y arrive pas ?

Je conseille de travailler le vocal fry. Cela peut prendre du temps, il y a vraiment une question de musculature et de souplesse de l’appareil vocal qui doit se mettre en place progressivement. Faites les exercices de vocal fry jusqu’à ce que vous puissiez avoir un son consistant, constant et libre des tensions.

La deuxième chose c’est de chercher la résonnance de ce son, l’erreur principale que l’on fait, c’est de vouloir le faire fort d’emblée ! C’est un son qui se construit. Ce qui fera sa puissance, c’est le bonne équilibre des résonnances.

Rappelez-vous qu’il y a plusieurs chemins pour arriver à un son, chacun à le sien, pour certains.es le fry est très simple, pour d’autres il sera très difficile.

 

Qu’est-ce qu’on sent quand on le fait ?

Le fry scream demande peut d’air, c’est la technique qui demande le moins d’apport d’air mais qui demande une bonne maitrise de ce flux d’air.

Dans la bouche, on doit sentir l’air et le son glisser le long du palais mou jusque derrière les dents.

Dans la gorge, c’est très léger, il n’y a pas de force, de poussée, de sensation de dur. On sent un resserrement du larynx vers l’avant mais sans force, sans surpression.

 

Conclusion

Je pourrais parler longtemps de cette technique et j’oublie surement des choses, mais je reste à disposition pour répondre à vos interrogations 😀

Ce que je propose c’est de faire quelques exercices pour le fry scream dans les prochaines vidéos !

Rejoins-moi sur instagram, car c’est vraiment la plateforme ou je suis le plus présente.

Insta : https://www.instagram.com/mirowshka/

 

La vidéo

 

 

 

Camille

Je m'appelle Camille. Je suis professeur de chant et j'aide les personnes à libérer leur voix afin qu'elles puissent exprimer leur potentiel.

#11 – Astuces chant

#11 – Astuces chant

[dipi_carousel columns="2" space_between="5" navigation="on" columns_tablet="" columns_phone="1" columns_last_edited="on|phone" _builder_version="4.6.5" _module_preset="default" title_font_size="0px" custom_margin="|1px||1px||true" custom_padding="|59px||59px||false"...

Comment mieux communiquer avec le masque ?

Comment mieux communiquer avec le masque ?

Je me permets un sujet d'actualité. D'une triste actualité malheureusement, et j'espère que cet article tombera vite dans les oubliettes. Le confinement est de retour, mais une majeure partie de la population travaille encore. Notamment les professeurs, les orateurs,...

Réduire le stress grâce au chant

Réduire le stress grâce au chant

Réduire le stress en chantant Nous pouvons dire que l’année 2020 est une année compliquée et stressante pour énormément de monde. C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de parler des bienfaits du chant pour notre bien-être, car oui, chanter peut nous aider à gérer...

L’importance du corps dans le chant

L’importance du corps dans le chant

Je vous retrouve pour un article sur un sujet très important pour le chant mais peu mis en lumière sur internet : L’important du corps pour le chant. On parle énormément de technique vocale, de voix de tête, de voix de poitrine, etc mais le corps ? Le corps est notre...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour un accompagnement personnalisé, je propose du coaching vocal individuel. Contacte-moi pour plus d’informations.