Sélectionner une page

Comment commencer le scream / chant guttural ?

 

Cette semaine, je propose de parler des étapes et conseils pour commencer le chant guttural/scream de façon saine et sereine.

Je rappelle que c’est ma vision, il y a toujours plusieurs chemins pour arriver à un objectif et chaque professeur de chant à sa méthode. Mais surtout, chaque élève aura son chemin à parcourir et ses expériences à faire pour comprendre et intégrer une nouvelle technique.

Tout d’abord, commençons par un terme de vocabulaire. Quand je parle de scream, j’inclus toutes les techniques de saturation : le grain sur la voix, le death growl, guttural, et tous les noms divers qu’on peut donner aux sons saturés.

 

Comment commencer le scream ?

 

On devrait plutôt dire “Comment bien commencer le scream” ?

Parce que saturer ta voix, tu peux le faire aujourd’hui. Tout le monde peut crier et faire saturer sa voix. Mais la question c’est comment le faire pour ne pas se bousiller la voix ?

Le plus gros danger du scream pour la voix, c’est de mettre trop de pression sur les cordes vocales. Elles n’aiment pas ça. C’est une des principales causes de la fatigue vocale et de dommage comme les nodules par exemple. Et l’on peut vite cumuler des erreurs avec ces techniques qui peuvent entrainer des dommages parfois irréversibles.

 

Quelles sont les étapes pour bien commencer le scream ?

 

  1. Apprendre la technique de souffle.
    La saturation, quelle que soit la technique utilisée demande un bon soutien et donc une bonne technique de souffle. Il faut travailler la respiration ventrale/diaphragmatique.
  1. Activer le soutien.
    Le soutien c’est la façon dont on va gérer l’expiration d’air, pour donner suffisamment d’essence à votre voix pour qu’elle puisse être libre. C’est la base indispensable pour faire du scream de façon saine ! Il faut savoir faire une bonne pression sous-glottique pour ne pas surutiliser le larynx. Il faut donc savoir respirer avec le ventre et gérer les différentes pressions d’air.
  1. Travailler les résonnances.
    Oui, c’est les résonnances et le placement vocal qui permettent d’utiliser le scream et ses dérivés sans se blesser. C’est indispensable! Les résonnances permettent de faire sonner le son sans forcer, sans pousser et mettre trop de tension sur les cordes vocales et le système laryngé. Pour le scream, on utilise beaucoup les résonnances nasales, le growl utilisera en plus les espaces créés par le soulèvement du palais mou.
  1. Travailler les différentes techniques de saturation.
    Il faut cibler la technique que tu veux travailler. Il y a tout un tas d’exercices qui permettent de cibler chaque technique et les difficultés qui lui sont liées. Faire des exercices précis est plus efficace pour comprendre le mécanisme et apprendre à le maîtriser progressivement que beugler sur des cover sans savoir ce que vous faites.
    Des exercices sont disponibles dans ma playlist “screamer série”.
  1. … Il n’y a pas de miracles, il faut travailler !
    La pratique doit être régulière mais pas forcément très longue pour être efficace. Il vaut mieux chanter tous les jours 10 minutes que 1 fois par mois, pendant 3 heures. Tu progresseras plus rapidement. Va voir un coach vocal spécialisé ! Si possible, un prof qualifié qui pratique réellement ces techniques dans sa pratique personnelle.

La routine de travail

Les profs de chant et coach vocaux le répètent tous, il n’y a pas de secret avec la voix. Tu ne peux pas venir apprendre la théorie et pof réussir du premier coup parfaitement. Désolé de casser tes rêves.

Les pianistes font leurs gammes tous les jours, les batteurs travaillent leurs basics tous les jours, tous les plus grands musiciens le répètent, les bases, c’est tous les jours.

Considère le chant et encore plus les techniques de saturation comme un sport de haut niveau. Les danseurs s’étirent tous les jours, les sportifs s’entraînent tous les jours… et bien la voix aussi.

Les techniques de saturation sont difficiles pour l’appareil vocal, on n’a pas l’habitude de les produire dans la vie courante, il faut donc entraîner tout l’appareil vocal à produire ces sons. Il faut créer ta routine de travail en fonction de tes objectifs, ta voix et ton niveau. Demande à ton prof 😀

 

Est-ce que tout le monde peut le faire ?

Oui ! La bonne nouvelle c’est que tout le monde peut pratiquer le scream ! Le scream n’est pas l’affaire d’un genre en particulier, ou d’une certaine taille physique ou de force. C’est une technique que chacun peut pratiquer.

En revanche, chacun à un son propre de scream qui est à lui. N’essayez pas toujours de copier ce que les autres font, trouvez votre son.

Les techniques sont d’autant plus efficaces si vous avez une bonne santé vocale.

 

Est-ce que boire ou fumer aide pour saturer ou avoir du grain ?

Alors non. Au contraire. Boire et fumer vont juste aider à faire vieillir ta voix plus vite que si tu as une bonne hygiène de vie. J’insiste mais pour avoir un bon scream, il faut un appareil vocal en bonne santé. Point ! 😀

La fumée, l’alcool et autres, font perdre en endurance vocale, ils assèchent les muqueuses et font vieillir la voix plus rapidement. Ensuite, elle garde en permanence des défauts du type, voile sur la voix, grain non maîtrisé, perte d’endurance, manque de souffle…

 

Travaille sans te décourager !

Voilà, c’était mes conseils pour débuter les techniques de saturation. Donc oui, tout le monde peut commencer ces techniques et non, il ne faut pas avoir une voix cassée ou boire beaucoup d’alcool. Il faut travailler sa voix claire, les techniques de respiration et de soutien, les résonnances et avoir un peu de patience !

Si tu as aimé cet article, laisse un commentaire et partage-le sur les réseaux sociaux.

 

Vidéo

Si tu préfères le format vidéo, tu la trouveras ici :

 

 

Camille

Je m'appelle Camille. Je suis professeur de chant et j'aide les personnes à libérer leur voix afin qu'elles puissent exprimer leur potentiel.

#11 – Astuces chant

#11 – Astuces chant

[dipi_carousel columns="2" space_between="5" navigation="on" columns_tablet="" columns_phone="1" columns_last_edited="on|phone" _builder_version="4.6.5" _module_preset="default" title_font_size="0px" custom_margin="|1px||1px||true" custom_padding="|59px||59px||false"...

Comment mieux communiquer avec le masque ?

Comment mieux communiquer avec le masque ?

Je me permets un sujet d'actualité. D'une triste actualité malheureusement, et j'espère que cet article tombera vite dans les oubliettes. Le confinement est de retour, mais une majeure partie de la population travaille encore. Notamment les professeurs, les orateurs,...

Réduire le stress grâce au chant

Réduire le stress grâce au chant

Réduire le stress en chantant Nous pouvons dire que l’année 2020 est une année compliquée et stressante pour énormément de monde. C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de parler des bienfaits du chant pour notre bien-être, car oui, chanter peut nous aider à gérer...

L’importance du corps dans le chant

L’importance du corps dans le chant

Je vous retrouve pour un article sur un sujet très important pour le chant mais peu mis en lumière sur internet : L’important du corps pour le chant. On parle énormément de technique vocale, de voix de tête, de voix de poitrine, etc mais le corps ? Le corps est notre...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pour un accompagnement personnalisé, je propose du coaching vocal individuel. Contacte-moi pour plus d’informations.